• Votre chargé de compte
  • Offre 300 € / ipad /iphone 7 / offert
  • Frais les plus bas
Turenne Capital

FCPI IR Techno Numérique et Santé

Téchnologie numérique et Santé, deux grands vecteurs de croissance


Caractéristiques du FCPI IR Techno Numérique et Santé

Réduction ISF-50 %
Réduction IR-18 %
Valeur de la part100,00 € hors frais d'entrée
Souscription minimale10 parts soit 1 000,00 € hors frais d'entrée
Durée conseillée de placement6 ans prorogeable 2 x 1 an
Frais de gestion annuel3,84 %
Droits de garde0% si les titres restent en nominatif pur à la Société Général (banque dépositaire)
Valeur liquidativeSemestrielle
Code ISINFR0013181930

* En cas de souscriptions multiples, un seul Document d’Entrée en Relation est nécessaire.

TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE ET SANTÉ, DEUX SECTEURS VECTEURS DE CROISSANCE…


A l’heure où la transformation digitale est devenue un enjeu incontournable pour les entreprises et où celles-ci font face à des problématiques et à des environnements toujours plus complexes, les technologies du numérique ont un grand rôle à jouer.

Ces technologies, qui concernent aujourd’hui tout le monde, de l’enfant jouant avec une tablette, jusqu’aux multinationales, peuvent prendre diverses formes - les infrastructures, les objets connectés, les réseaux sociaux, ou encore la géolocalisation, dans les produits et les services, dans les « start-up » comme dans les métiers traditionnels.

Avec un potentiel de 1 000 milliards de dollars d’ici 2025, le numérique pèse 5,5 % de notre PIB et participe actuellement à 25 % de la croissance française1.

Véritable levier de croissance pour les entreprises françaises, elles participent à l’amélioration des échanges, de l’apprentissage, de la performance, mais contribuent également à l’évolution de la qualité de vie de leurs utilisateurs, par une intégration et une utilisation que l’on veut de plus en plus intuitive.

Participer à cette révolution, c’est donc non seulement contribuer aux grands défis technologiques de demain mais aussi accompagner les entreprises et leurs salariés dans cette transformation pour en faire un moteur de croissance de leurs activités.

La thématique de la santé s’inscrit dans des tendances d’avenir prometteuses : répondre à des enjeux importants, créer les révolutions médicales de demain, repousser les limites des solutions thérapeutiques actuelles, l’objectif étant de passer de l’idée audacieuse à la réalité médicale d’un appareil novateur ou d’un service apportant des solutions jusqu’ici inexplorées.

Le dispositif médical est un secteur stratégique non seulement par la taille de son marché global (plus de 250 milliards de dollars par an)2 mais aussi par la croissance qu’il connaît depuis 10 ans (+ 7 % de croissance moyenne)3.

Dans cette discipline, la France se positionne parmi les principaux pays inventeurs de dispositifs médicaux innovants, malgré une forte concurrence internationale et la position bien ancrée des grands groupes leaders, essentiellement américains.

Notre pays dispose en effet d’une médecine de grande qualité, reconnue à l’international, et son dynamisme en matière d’innovation se manifeste notamment par un grand nombre de dépôts de brevets et par l’éclosion de très nombreuses « start-up » dans ce secteur.


C’est pourquoi le FCPI sélectionnera des PME françaises ou européennes actives dans les marchés identifiés par la Société de gestion comme intrinsèquement en forte croissance à l’horizon 2024, portés par des évolutions structurelles de l’économie, et en particulier dans les secteurs des technologies du numérique et de la santé, sans que cette sélection ne préjuge des performances positives du FCPI* sur l’horizon d’investissement. Néanmoins, le Fonds ne se fixe pas de contrainte d’investissement sur chacun de ces 2 secteurs.

* La Société de gestion attire l’attention des souscripteurs sur le fait qu’investir dans des PME actives dans des secteurs économiques en croissance ne constitue pas un gage de performance pour le FCPI.
L’investissement dans le FCPI présente un risque de perte en capital et une durée de blocage des parts jusqu’au 31/08/2023 minimum et jusqu’au 31/08/2025 maximum sur décision de la Société de gestion.


La fiscalité du FCPI

50 % de réduction d’ISF, dans la limite de 18 000 € par foyer fiscal

ou

18 % de réduction d’impôt sur le revenu, dans la limite de 2 160 € pour un célibataire et 4 320 € pour un couple

Dans les deux cas : 100 % d’exonération d’impôt sur le revenu, sur les plus-values potentielles, hors prélèvements sociaux

En contrepartie d’un blocage de vos parts de 6 ans, prorogeable jusqu’à 2 ans sur décision de Turenne Capital, soit jusqu’au 31/08/2025 au plus tard. En fonction de l’avantage fiscal sélectionné, nous vous recommandons de consulter les simulations ci-dessous.




En l’état de la réglementation applicable au 1er février 2017. Le plafond de 18 000 € s’entend tous FCPI et FIP confondus en cas de souscriptions multiples ouvrant droit à réduction d’ISF sur la même année. Il rentre lui-même dans le plafond des investissements ISF PME de 50 000 € comprenant également les investissements en direct.




En l’état de la réglementation applicable au 1er février 2017. Les plafonds s’entendent tous FCPI confondus en cas de souscriptions multiples ouvrant droit à réduction d’IR sur la même année, et sont cumulables avec les réductions FIP IR.
À noter, en l’état de la législation, les parts du FCPI entrent dans l’assiette de calcul du patrimoine taxable à l’ISF.


Stratégie d’investissement


L’INNOVATION

Le FCPI Techno Numérique et Santé a pour objectif de gestion d’investir 100 % de son actif en capital investissement, c’est-à-dire principalement en titres de capital ou titres donnant accès au capital (actions de préférence4, obligations convertibles ou remboursables en actions, …) de petites et moyennes entreprises innovantes identifiées par Turenne Capital comme intrinsèquement en forte croissance.

Le fonds investira principalement dans le cadre d’opérations de capital développement innovant dans des sociétés exerçant leur activité depuis moins de 10 ans après leur première vente commerciale ou ayant un besoin en investissement supérieur à 50 % de leur chiffre d’affaires annuel moyen constaté sur les 5 années précédentes. L’actif du fonds sera investi principalement en titres de PME innovantes, c’est-à-dire des entreprises consacrant au moins 10 % de leurs dépenses à la recherche et au développement, ou qui bénéficient du label Innovation Bpifrance.


LES TECHNOLOGIES DU NUMÉRIQUE ET LA SANTÉ

Depuis 17 ans, Turenne Capital a su développer de fortes expertises sectorielles, notamment dans ces deux secteurs à forte composante technologique.

Les technologies du numérique et celles de la santé représentent des activités en forte mutation. Accompagner les entreprises présentes dans cet écosystème permet de favoriser la modernisation d’activités traditionnelles et leur révolution technologique, et dans un sens plus large, de favoriser la croissance tout en permettant l’amélioration de la qualité de la vie.

L’accompagnement de ces PME par l’équipe de Turenne Capital vise notamment à :

• Accélérer leur développement en France et à l’international ;

• Révéler leur potentiel de croissance organique ou externe ;

• Améliorer leur positionnement pour tirer parti des évolutions structurelles de l’économie.


Facteurs de risques

Compte tenu de ses contraintes d’investissement, le FCPI présente les principaux risques suivants :

Risque de perte en capital : La stratégie d’investissement mise en œuvre peut s’avérer inappropriée et se traduire par la diminution de la valeur du montant investi par le souscripteur, voire la perte totale de l’investissement réalisé.

Risque de faible liquidité et d’investissement dans des sociétés non cotées : Le FCPI étant principalement investi dans des titres peu ou pas liquides, il pourrait éprouver des difficultés à céder certains de ses actifs dans les délais et à un niveau de prix souhaités. Pour rappel, le FCPI présente une durée de blocage des capitaux expirant le 31 août 2023, voire au plus tard le 31 août 2025 en cas de prorogation de sa durée de vie sur décision de la Société de gestion.

Risque lié aux obligations convertibles : Le Fonds pourra investir dans des titres obligataires qui comportent une option pouvant donner accès au capital des entreprises. Ils présentent un risque de défaillance et/ou de dégradation de la qualité de l’émetteur. En cas de non conversion des obligations convertibles, le rendement attendu de l’investissement obligataire ne sera pas supérieur à celui du marché obligataire et le profil de risque sera obligataire et non action comme un fonds de capital-risque classique.

Les autres risques sont mentionnés dans le règlement du FCPI.


À PROPOS

Turenne Capital, l’un des acteurs majeurs indépendants du capital-investissement en France, accompagne des entrepreneurs dans le développement et la transmission de leur société depuis 1999.

Le Groupe Turenne Capital dispose de plus de 650 millions d’euros sous gestion et conseillés au 1er février 2017.

Ses 43 professionnels, dont 30 investisseurs, implantés à Paris, Marseille, Lyon et Lille (au travers de Nord Capital Partenaires, détenue majoritairement par Turenne Capital et en partenariat avec le Crédit Agricole Nord de France) ont déjà accompagné plus de 200 chefs d’entreprise, dans les secteurs de la santé, des technologies numériques, de l’hôtellerie, de la distribution, du luxe ou des services innovants. Indépendante, détenue par ses principaux collaborateurs, Turenne Capital comprend et partage les problématiques des entrepreneurs.

Enfin Turenne Capital soutient et anime la Fondation pour l’Innovation Thérapautique Béatrice Denys qui recompense les projets les plus aboutis au sein de la recherché médicale académique française, sous l’égide de la Fondation pour la Recherche Médicale.